Mario Botta

11,00

Born in Switzerland in 1943, Mario Botta is a leading member of the Swiss-Italian Ticino school of Architecture. Equally comfortable working on a large scale or with smaller, more intimate projects, he is a maestro when it comes to fusing the strengths of Modernism with the tried and tested forms of tradition.

Free and wide-ranging in his use of modern construction techniques, he made his mark with such high-stakes commissions as Evry Cathedral, San Francisco Museum of Modern Art and the Tinguely Museum in Basel. But he is respected particularly for his sensitivity to regional vernacular and to the building’s relationship with the land (see his Casa Biachi in Riva San Vitale). Whether designing an office block in Lugano, a home for the elderly in Ticino, or even a celebratory tent for the 700th anniversary of the Swiss Confederation, Botta negotiates sensitively between space and light, the line and the curve, internal symmetry and the benefits of vistas to realise his essentially spiritual vision of an architectural practice for the millennium and beyond.

Né à Mendrisio en 1943, Mario Botta fréquente le lycée artistique de Milan et obtient son diplôme d’architecture à l’IUAV de Venise en 1969. Au cours de la période passée dans la ville lagunaire, Botta rencontre Luis Kahn et travaille à l’atelier de Le Corbusier.
Fortement influencé par les deux grands maîtres, son langage évolue, dessinant des formes pures, géométriques et imposantes. La brique est l’un des matériaux auxquels sa poétique est la plus étroitement liée, utilisée comme revêtement pour valoriser la rigueur des volumes obtenus.

En outre, la prédilection pour les matériaux naturels et la géométrie, considérée comme l’ensemble des formes simples et primaires qui, combinées les unes aux autres, conduisent à un ordre symétrique bien précis et reconnaissable, facile à lire et à comprendre. Enfin, les valeurs liées à la mémoire, au respect du passé et à la finalité éthique de l’architecture, dont l’objectif reste celui d’« offrir des valeurs de vie de qualité par opposition à des images purement esthétiques : la recherche d’une meilleure qualité de vie passe par la recherche d’une meilleure qualité de l’espace de vie ».
Parmi les nombreuses œuvres, à noter la Bibliothèque et la restauration du Couvent des Capucins à Lugano (1976-80) ; la Banque d’État à Fribourg (1982) ; la Bibliothèque municipale à Dortmund (1999) ; l’extension du Centre Dürrenmatt à Neuchâtel (2000) ; le Musée d’art moderne à San Francisco (1995) et le Musée d’Art de Rovereto et Trente – MART à Rovereto (2002) ; la Tour Kyobo à Séoul (2003) ; le Nouveau Casino à Campione d’Italia (2006) ; la « Citadelle des Institutions » dans le quartier Appiani à Trévise (2010) ; la Bibliothèque de la Tsinghua University à Pékin (2011) ; le Musée des fossiles du Monte San Giorgio de Meride à Mendrisio (2012).

  • Pages 192
  • LanguageLangageEnglish, German & FrenchAnglais, Allemand & Français
  • PublisherEditeurTaschen, 2003
  • SizeDimention19 X 25
  • ConditionÉtat Good conditionBon état