Play

Lina Bo Bardi 100: Brazil’s Alternative path to modernism

79,00

Born in rome in 1914, architect lina bo bardi was known for forging her own path through her bold and distinctive designs. In a career that spanned architecture, stage sets, fashion, and furniture, her work drew reference from the international style, which she then translated into her own version of modernism. 100 years after bo bardi’s birth, publishers hatje cantz has released a book chronicling her diverse range of work.

After moving to brazil at the age of 32, bo bardi immersed herself in the culture, society and politics of her adopted country. Although at times outspoken, she thoughtfully voiced her views on design through various exhibitions and writings. After realizing her first building in 1951 with her private house, six years later she completed the national gallery of brazil, a striking design built in the center of são paulo.

Lina Bo Bardi aurait eu 100 ans le 5 décembre 2014. Au musée d’Architecture de l’université technique de Munich, une exposition présente jusqu’au 22 février 2015 son parcours, depuis ses collaborations dans les revues de Gio Ponti dans l’Italie des années 1930-1940 jusqu’à son engagement, interrompu par sa mort en 1992, dans les enjeux culturels et sociaux de son pays d’adoption, le Brésil.

Cet épais « catalogue » s’impose comme l’ouvrage de référence pour saisir l’ensemble de l’œuvre, sur le plan historique et personnel, dans les cadres successifs de l’Italie puis du Brésil, et de leurs dictatures respectives. Il ne s’agit pas d’un classique « coffee table book » en quadrichromie flamboyante sur papier couché. Dix essais très documentés et illustrés abordent les relations complexes de Lina Bo Bardi aux cultures vernaculaires, au problème de leur conservation non momifiée, au théâtre et à l’architecture « pauvres ». Ses positions à l’égard de la politique sociale et économique du Brésil de son temps sont déterminantes pour son travail.

Quatorze projets d’architecture et d’urbanisme configurent l’essentiel de son œuvre : ce qui est très peu au regard des normes actuelles de production internationales. Également designer, scénographe, artiste, critique et directrice de musée, connue pour un franc-parler parfois fracassant, travaillant avec des équipes très réduites, Lina Bo Bardi a effectivement mis la main à tout ce qui porte son nom. Quitte à être taxée d’amateurisme pour cette diversité, ou pour l’éloquente simplicité de ses dessins – « naïfs », a-t-on dit. Le MASP, le musée d’Art de Sao Paulo qu’elle livra en 1968, a été de son côté l’objet de nombreux procès d’intention et dénaturé ; pour son édification personnelle, le lecteur se rapportera aux essais qui lui sont consacrés ici.

Pour le livre et l’exposition, un important état des lieux a été réalisé en 2014 par le photographe Markus Lanz, d’un point de vue contemporain, avec une sensibilité absorbant les mauvais coups du sort.

  • Pages 368
  • LanguageLangageEnglishAnglais
  • PublisherEditeurHatje Cantz, 2014
  • SizeDimention25 x 31cm
  • ConditionÉtat Good conditionBon état